Dans une séance de kundalini yoga n’avez vous jamais entendu l’enseignant.e lancer un puissant “Mulabandha!!!” pendant ou à la fin de de l’exercice?

Je vous explique pourquoi…

Pendant un exercice cela va permettre d’être stable, de garder une posture difficile en évitant la fuite d’énergie vers le bas.

A la fin de la posture/pranayama/méditation vous conservez toute l’énergie, le prana que vous vous êtes donné.e du mal à développer pendant. Avec l’application du mula bandha vous allez cristalliser et maximiser ses effets.

Attention on ne l’utilise pas systématiquement, notamment lors d’exercices détoxifiants lorsque l’on souhaite l’évacuation d’Apana vers le bas.

C’est également pour cette raison que ça n’est pas forcément recommandé pendant les menstruations.

Assis.e en posture simple / du roc / sur une chaise ou allongé sur le dos les genoux pliés pieds au sol, la colonne étirée, la nuque étirée. 

Expirez et dans mouvement doux et fluide, contractez en aspirant vers l’intérieur, les muscles du sphincter/autour de l’anus, des organes génitaux, le nabhi/centre du nombril. 

Inspirez en relâchant la contraction 

> continuez pendant 3min

Peut-être qu’au début vous ne sentirez pas la différence entre les trois régions contractées mais au fur et à mesure vous acquerrez plus de conscience dans cette zone qui reste souvent tabou et inconsciente.

Sat Nam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *